Retour au portefeuille

GLYCOFLU

Maturation

Le développement d’une nouvelle molécule antigrippale

Photo de profil de   Valentine Panel
Contact Linksium Valentine Panel +33 (0)6 35 81 73 67 valentine.panel@linksium.fr
Photo de profil de   Emeline Richard Millot
GLYCOFLU Emeline Richard Millot

Bénéfices

  • Une nouvelle approche antivirale ciblant les sucres

Mots clefs

  • Grippe
  • Infectiologie
  • Glycanes
  • Virus

Partenariats & Récompenses

  • Grand Prix i-Phd 2019

Laboratoire

  • CERMAV

Établissements

  • CNRS
  • UGA

Continuum Linksium

  • Maturation

Contexte

En France, la grippe touche 2 à 6 millions de personnes par an et est responsable de plus de 10 000 décès. C’est un enjeu de santé publique majeur, or les deux seuls antiviraux actuellement sur le marché présentent des limites notables, dues à l’apparition de résistances, et le vaccin saisonnier n’est pas toujours efficace.

Technologie

Le projet GlycoFlu repose sur une nouvelle approche qui consiste à délivrer des molécules innovantes qui serviront de leurres pour le virus Influenza. Notre technologie permet en effet de produire (à l’échelle industrielle) des sucres qu’on appelle glycanes, et qui sont spécifiquement reconnus par l’ensemble des souches du virus Influenza. En se fixant sur les virus, nos molécules pourront ainsi les empêcher d’atteindre nos cellules respiratoires et limiter ainsi l’infection.

Avantages

Trois types d’applications sont envisageables : en préventif avec un traitement prophylactique ; en approche purement thérapeutique visant les personnes déjà infectées par un virus de la grippe ou en combinatoire avec des traitements antiviraux afin d’avoir un effet synergique du traitement.

Maturité

Nous avons déjà fait une preuve de concept in vitro de l’efficacité d’un de nos candidats et nous mettons actuellement en place plusieurs tests ex-vivo et in vivo grâce à une collaboration avec le laboratoire Virpath, centre international de référence en infectiologie. En parallèle nous appliquerons la même démarche pour identifier et développer des antiviraux contre la grippe aviaire.

Applications

Nous cherchons à développer une nouvelle génération de médicaments antigrippaux administrables par voie orale (aérosols) avec des potentiels de valorisation de nos composés multiples. Du côté de la santé vétérinaire, nous envisageons également le développement d’un traitement curatif ou préventif contre la grippe aviaire qui présente un mode de fixation du virus à l’hôte proche de celui de l’homme, et pour lequel il n’existe aucun traitement à l’heure actuelle.