BioLogic innove avec Linksium et Grenoble INP - UGA via la… | Linksium
SIGNATURE LICENCE
7 décembre 2022

BioLogic innove avec Linksium et Grenoble INP - UGA via la signature d'un accord de transfert

Signature d’un accord de transfert pour améliorer les performances des systèmes électroniques de puissance de test et mesure dans le domaine de la conversion et le stockage d’énergie

BIOLOG1
De gauche à droite et de haut en bas : Numa Schenone, Chef de projet Linksium ; Lucas Simon-Chautemps, Directeur Développement produit de BioLogic ; Catherine Lafarge, Directrice du pôle Opérations et Transfert de Linksium ; François Hédé, Président de Linksium ; François Goy, Président de BLSI Tech, holding de BioLogic.

La société BioLogic a signé avec Linksium, SATT Grenoble Alpes, un accord de transfert de savoir-faire innovants issus du Laboratoire de Génie Électrique de Grenoble (G2Elab*).

Ce transfert de propriété intellectuelle vise à développer un design technologique de systèmes de test et mesure de puissance, révolutionnaire par sa compacité, sa légèreté et sa puissance. « Cette technologie doit encore passer les étapes de la preuve de concept (POC) et du prototype industriel, mais elle est prometteuse », estime François Goy, le président de BLSI Tech, holding de BioLogic. « Si elle est concluante, elle intégrera nos futurs instruments de mesure dédiés à la forte puissance ; jusqu’à plusieurs milliers d’ampères. Ces instruments pourront par exemple être utilisés pour la qualification et la validation des batteries du futur. »

L’objet du transfert avec la société grenobloise BioLogic porte sur un accord de licence relatif à deux brevets détenus par Grenoble INP – UGA, dont l’un en copropriété avec les tutelles du laboratoire. Un accompagnement au transfert est assuré pendant un an par Yvan Avenas, enseignant-chercheur à Grenoble INP - UGA.

« Au-delà de l’intérêt de la technologie pour BioLogic, nous espérons que ce partenariat avec Linksium sera le premier d’une longue série dans le domaine du stockage et de la conversion de l’énergie, domaines de prédilection de BioLogic », ajoute François Goy.

« Cette signature est l’aboutissement du processus de valorisation proposé par Linksium qui agrège accompagnement, financement et partenaires de l’écosystème. Fondé sur l’excellence de la recherche du G2Elab, ce projet a par ailleurs été soutenu par la Région Auvergne Rhône Alpes via le programme DocTT’AURA. Nous sommes fiers de travailler avec un acteur-clef de la maîtrise des instruments de mesure, notamment dans le stockage et la conversion de l’énergie. Nous souhaitons que cette technologie licenciée contribue au succès de BioLogic », déclare François Hédé, Président de Linksium.

Refroidir pour libérer encore plus de puissance

’originalité du concept développé au sein du laboratoire G2Elab repose sur une intégration astucieuse de puces d'un semi-conducteur (transistor) dans un circuit électronique (PCB)

Les composants semi-conducteurs de puissance sont intégrés dans des boîtiers multipuces appelés "modules de puissance". Ces derniers doivent permettre une évacuation efficace de la chaleur et leurs éléments électriques parasites (inductances, capacités) doivent être optimisés pour permettre la mise en œuvre de composants de plus en plus rapides.

L’originalité du concept développé au sein du laboratoire G2Elab repose sur une intégration astucieuse de puces d'un semi-conducteur (transistor) dans un circuit électronique (PCB) ; le tout couplé à une optimisation du système de refroidissement, placé au plus près de la puce, afin de garantir une meilleure dissipation des pertes.

Le communiqué de presse commun aux 3 partenaires : CP BIOLOGIC signe un accord de licence avec Linksium et Grenoble INP UGA_221129

Sur le même sujet

Prix Deep Impact visuel Teams 3840x2160px OK
12 mai 2024

Prix Deep Impact

Lancement de la première édition du Prix Deep Impact de l’arc alpin par Linksium et Bpifrance dans la dynamique du Pôle Universitaire d’Innovation FITInnovE porté par l’Université Grenoble Alpes et...

Lire l'article
Equipe Hymagin levée de fonds 2024
9 avril 2024

Hymag’In lève 2.2 M€ pour accélérer sa production dans l’électronique embarquée.

Fondée en 2019 par Camille Crouzet et Philippe Le Bouteiller, Hymag’In vient de finaliser son premier tour de table en amorçage en réunissant plusieurs réseaux de Business Angels pour un financemen...

Lire l'article