Retour au portefeuille

OXUP

Incubation

Respirer en altitude extrême

Photo de profil de   Catherine Cayuela
Contact Linksium Catherine Cayuela +33 (0)6 32 57 37 99 catherine.cayuela@linksium.fr
110033 OXUP

Bénéfices

  • Le masque d’altitude à pression expiratoire positive repose sur une méthode inédite d’augmentation de l’oxygénation de l’organisme en altitude permettant de prévenir

Mots clefs

  • Altitude
  • Mal des montagnes
  • Acclimatation
  • Prévention

Propriété Intellectuelle

  • 1 brevet

Laboratoire

  • HP2

Établissement

  • UGA

Continuum Linksium

  • Incubation

Contexte

La diminution de l’oxygénation de l’organisme en altitude peut entraîner un inconfort et des symptômes associés au mal aigu des montagnes (MAM) pouvant évoluer en pathologies graves, ce qui constitue une préoccupation majeure pour les pratiquants de loisirs ou professionnels. Les solutions actuelles face à ce MAM sont soit complexes à mettre en œuvre (bouteilles d’oxygène, caisson hyperbare) ou font appel à des médicaments.

Technologie

Le laboratoire HP2 a développé et validé scientifiquement un concept permettant de manière non médicamenteuse d’augmenter l’oxygénation sanguine, musculaire et cérébrale en condition d’altitude. Cette innovation consiste en un masque qui impose une résistance à l’expiration et un mode respiratoire spécifique permettant d’augmenter le transfert d’oxygène des poumons vers le sang.

Avantages

Les difficultés d’adaptation à l’altitude qui concernent des dizaines de milliers d’individus par an rien qu’en France représentent un frein majeur à la sécurité et au bien être lors de séjours en altitude. Le masque d’altitude développé dans ce projet constitue une solution innovante, compacte, facile d’utilisation et ne faisant pas appel à un principe médicamenteux.

Maturité

Une présérie est en cours de développement sur la base d’un prototype validé scientifiquement, des essais en conditions réelles par des experts professionnels de l’altitude sont en préparation. Des partenaires pour la production et la commercialisation sont recherchés.

Applications

Le masque d’altitude doit devenir un outil précieux capable d’accompagner les pratiquants de loisirs ou professionnels dans leur séjour en altitude. Il permet de prévenir les symptômes associés au MAM et d’améliorer le bien-être en altitude sans les contraintes associées aux aides à l’acclimatation en altitude aujourd’hui disponibles (bouteilles d’oxygène, caisson hyperbare, médicaments).